Author Archives: emm

Alice A |SUPER 8

©Alex Gross

Parfois il y avait la soirée spéciale. Une de ces petites sorties de route du quotidien, comme les pique-niques, l’achat d’un nouveau livre, un petit-déjeuner en guise de dîner. Carotte crue œuf du et Tintin gagne à la fin, rien de bien spectaculaire puisque nous savions d’avance ce qu’on y verrait — nous, à l’exception […]

Posted in blog | Comments closed

Ulysse et les sirènes : l’histoire véritable et ses conséquences

D_wX-KhXYAI4xmL

Quand Ulysse ligoté au mât s’est exposé au chant des sirènes, il en a été irradié. Elles ont laissé dans son être une brûlure comparable à celle d’Icare s’approchant du soleil et comme Icare il a été purifié de tout ce qu’il y avait de faux en lui, la cire des abeilles, les ailes en […]

Posted in blog | Comments closed

Écrire l’été I-VII

Emma-dans-le-perche-oloé.jpg

Journal d’écriture : semaine I à VII

Posted in blog | Comments closed

La Blague du Viol | Patricia Lockwood

patricia_lockwood-new-author-photo-768x1067

La blague du viol c’est que tu avais 19 ans. La blague du viol c’est qu’il était ton petit ami. La blague du viol ça portait le bouc. Le bouc. Imagine la blague du viol se regardant dans le miroir, lui renvoyant parfaitement son reflet, et se pomponnant pour ressembler davantage à une blague du viol. «Ahhhhh », […]

Posted in blog | Comments closed

Amnésie de l’enfance | couleurs

Emmanuelle Cordoliani, l'Amnésie de l'enfance

1. Une tache rouge. Les par(l)ants l’appelleront Chaperon. Une tache rouge, un instant saisie. Soudain tout contre le nez. Le monde est rouge. Sitôt après, perdue de vue. Saisie à nouveau, une autre fois, un autre jour, cinq minutes plus tard. Un vague cercle rouge au centre du monde. Lâché, perdu… Tout est quadrillé dans […]

Posted in blog | Comments closed

Amnésie de l’enfance|Verticales

Emmanuelle Cordoliani, l'Amnésie de l'enfance, ©Pierre Soulages

1. Vertigineuse et hypnotique la volée de marches de l’escalier du premier. Combien ? Innombrables : on ne sait pas compter encore. Ornées d’éclats rouges et verts, elles sont gaies, elles font jouet vu de près pas trop vite. Ça fait oublier la peur, le fond noir, les arêtes qui cognent dur. Les grands ne s’en méfient […]

Posted in blog | Comments closed